Exetat à Beni et Oicha : L’IPP conseille aux finalistes le respect des règles d’hygiène contre Ebola

L’Inspecteur Principal Provincial de l’EPSP Nord-Kivu II  a insisté sur le respect des règles d’hygiène lors du lancement, ce lundi 12 août 2019, de la session ordinaire des épreuves de l’Examen d’Etat. Cette édition spéciale se déroule  dans certaines sous-divisions du Sud Ubangui 2 et en sous-divisions de Beni et Oïcha en province éducationnelle Nord-Kivu 2. Le ministre de l’EPSP a indiqué que 5 990 finalistes sont attendus pour cet examen du calendrier spécial.

C’est à l’Institut Kanzuli en commune de Bungulu que la session ordinaire a été lancée dans la matinée de ce lundi 12 août. Selon l’Inspecteur Principal Provincial de l’EPSP Nord-Kivu II, près de 5225 finalistes prennent part à ces épreuves qui iront jusque jeudi dans les sous-divisions de Beni ville et  Oicha dans le territoire de Beni. Il note une déperdition de 791 finalistes suite à l’insécurité et à la maladie à virus Ebola.

Dans son adresse aux candidats, il a insisté sur le respect des règles d’hygiène.

« La grande session ici, jusqu’à ce matin, je n’ai pas eu un rapport d’un finaliste au CTE. Gloire à Dieu. Et après les examens, suivez toujours les conseils. Nous ne voulons pas apprendre que les diplômes sont là mais tel a laissé son diplôme à cause de Ebola. Non », a-t-il conseillé.

 De leur coté, les élèves se sont dits prêts et ont remercié le gouvernement pour avoir pensé au réaménagement du calendrier malgré la situation sécuritaire et épidémiologique.

« Nous sommes vraiment prêts parce que nous nous sommes préparés il ya de cela deux mois », a lancé ce candidat à l’examen à côté de qui l’autre ajoute « Nous voyons vraiment que c’est bien parce que nous sommes au centre avec des autorités scolaires. Ça nous fait du bien ».

Au nom du chef de l’Etat, le maire de Beni a appelé les finalistes à compter sur eux-mêmes et aux chefs de centre de ne pas traumatiser les élèves.

En ce qui concerne Beni et Oïcha, ce premier jour s’est bien passé en dépit de la situation sécuritaire et sanitaire précaire.

Be the first to comment on "Exetat à Beni et Oicha : L’IPP conseille aux finalistes le respect des règles d’hygiène contre Ebola"

Votre commentaire

Votre mail ne sera pas publié.


*