Félix TSHISEKEDI au Vatican : « Pas d’ombre entre l’Eglise catholique et moi »

Il n’ya pas d’ombre entre l’Eglise catholique et le Président de la RDC. Propos de Félix-Antoine TSHISEKEDI au cours d’une interview accordée à Radio Vatican en marge de sa participation au consistoire de création de 13 cardinaux samedi 05 octobre en la Basilique Saint Pierre de Rome. 

Le président congolais a d’emblée affirmé que le motif de sa présence à Rome était de faire honneur au nouveau cardinal de son pays, Fridolin AMBONGO, un des « dignes fils du pays », selon lui, « qui excelle à travers le monde ». Pour lui, sa présence au Vatican et à Rome est un signal fort pour que l’on arrête de penser qu’il y a une tension entre l’Eglise Catholique et lui. Il entend d’ailleurs travailler main dans la main avec l’Eglise Catholique comme partenaire.

Félix TSHISEKEDI clame son appartenance à l’Eglise depuis sa petite enfance

« Je suis un enfant de l’Eglise catholique, et j’ai été baptisé dès l’âge de deux mois. J’ai grandi dans l’Eglise catholique et mes grands-parents étaient très pieux. Deux de mes tantes maternelles avaient été des religieuses, et j’ai un oncle paternel comme évêque. J’ai pris d’autres options pour ma vie spirituelle en étant plus évangéliste. Mais ça ne veut rien dire », estime-t-il. « Je suis resté très proche de l’Eglise catholique. Je vais à l’église catholique de fois ; je continue de prier en catholique ».

L’Eglise Catholique toujours aux côtés du peuple

Le Chef de l’Etat congolais reconnait par ailleurs que l’Eglise catholique a marqué la vie du paysage politico-social de la RDC. Les pasteurs de l’Eglise catholique, du Cardinal Joseph MALULA jusqu’à nos jours, se sont toujours opposés aux méfaits des régimes. L’Eglise catholique, reconnait le Président TSHISEKEDI, a toujours marché aux côtés du peuple et a toujours été pour les intérêts du peuple.

La mission de l’Eglise catholique est donc à louer et à féliciter, a affirmé le président congolais qui souhaite raffermir les relations entre l’Eglise et l’Etat, chacun dans son domaine.

A la question de savoir s’il était facile d’être président de la République, TSHISEKEDI a répondu négativement, sans hésiter. « Ce n’est pas facile, ça vous pouvez me croire ». Si le pouvoir peut enivrer et rendre fou ceux qui l’exercent, TSHISEKEDI, pour sa part demande ouvertement la grâce de rester celui qu’il est, et qu’il ne tombe dans l’orgueil. « Je prie mon Dieu de ne pas tomber dans le culte de personnalité, et je demande incessamment à mes amis, à mon entourage de me dire si je déborde, et qu’ils me fassent la remarque », a-t-il déclaré.

Le président congolais se dit par ailleurs prêt à visiter le Vatican s’il en reçoit l’invitation. Mais, il assure aussi avoir lancé au Saint-Père l’invitation de visiter la RDC l’année prochaine ou peut-être en 2021, l’année où il prendra la présidence de l’Union africaine.

Be the first to comment on "Félix TSHISEKEDI au Vatican : « Pas d’ombre entre l’Eglise catholique et moi »"

Votre commentaire

Votre mail ne sera pas publié.


*