Butembo : Mgr l’Evêque bénit la nouvelle chapelle au centre hospitalier WANAMAHIKA

Le centre hospitalier WANAMAHIKA dispose désormais d’une chapelle moderne et appropriée pour abriter des messes. Elle a été bénie ce lundi 7 octobre 2019 par l’Evêque de Butembo-Beni.

Au cours de son commentaire de la Parole de Dieu, Monseigneur SIKULI PALUKU Melchisédech a centré son message sur la fête de ce jour. L’Eglise Universelle célébrait la fête de Marie, Notre Dame du Saint Rosaire ce lundi.

Cette célébration date du 16e siècle quand le Pape PIE V dédia la victoire des chrétiens sur les païens turcs dans une bataille. Cette victoire fut obtenue le jour où des milliers de fidèles étaient rassemblés en l’espace Saint Pierre de Rome pour la grande procession du Rosaire.

Et depuis, l’Eglise rappelle à ses fidèles que le Saint Rosaire est une force pour vaincre. Avec ces termes, l’Evêque de Butembo-Beni prêche qu’en récitant le Saint Rosaire, le chrétien se souvient des mystères du salut des hommes.

« Que le rosaire nous accompagne partout dans notre vie. Comme Saint François le dit : le rosaire est une prière qui m’accompagne partout tout au long de ma vie. C’est la prière des personnes humbles et simples. C’est la prière des saints ; cette prière de mon cœur », a prêché Monseigneur SIKULI PALUKU.

Monseigneur SIKULI PALUKU Melchisédech a invité ses fidèles à aller à l’école de la Vierge Marie qui apprend à ses enfants ce qu’est Jésus. Et nombreux saints ont beaucoup découvert, a-t-il exhorté.

« Il existe plusieurs saints qui, eux-mêmes, ont appris à méditer sur les mystères de notre foi en récitant le saint rosaire. Si nous persévérons dans cette bonne relation avec la prière et la dévotion à la vierge Marie, nous saurons vivre et accomplir l’invitation du Saint Père à ce mois pour réaliser la mission des annonciateurs de la bonne nouvelle du salut », a-t-il exhorté.

A la fin de la messe, la sœur gestionnaire du centre hospitalier WANAMAHIKA a salué la contribution de tous, contribution qui a permis d’ériger cette belle chapelle.

Les travaux de construction ont coûté 52 mille dollars. Monseigneur l’Evêque a insisté qu’il s’agit là d’une chapelle disposée à accueillir juste les malades et leurs gardes.

Be the first to comment on "Butembo : Mgr l’Evêque bénit la nouvelle chapelle au centre hospitalier WANAMAHIKA"

Votre commentaire

Votre mail ne sera pas publié.


*