Butembo : la LUCHA exige la suppression des parkings occasionnels

Le mouvement citoyen lutte pour le changement LUCHA Butembo appelle l’autorité urbaine à se pencher à la question de la réglementation de la circulation dans son entité.  Les militants de ce mouvement citoyen l’ont fait samedi 11 janvier 2020 à travers une lettre adressée au maire de Butembo.

Dans cette lettre adressée dont une copie a été réservée à la RMBB, la LUCHA plaide pour la suppression des parkings occasionnels sur certaines rues et avenues de la ville.  Il s’agit des rues Denis Paluku, ex rue d’ambiance, le boulevard président de la République Joseph Kabila Kabange, et sur les avenues Bayé, Ruwenzori, Matokeo, aussi dans les rond points VGH et cathédrale.

La LUCHA dit adresser cette correspondance à l’autorité urbaine pour qu’elle interpelle urgemment ses services spécialisés en vue de se pencher à cette question.

« Les accidents se produisent souvent là-bas et la population ne sait pas à qui elle peut s’adresser. C’est pourquoi la Lucha, section de Butembo transmet ces pleurs de la population à l’autorité urbaine pour qu’elle puisse voir comment désengorger ces rues là et permettre une circulation normale », a lancé ce militant de la LUCHA.

Le mouvement pro démocratie ajoute que certains endroits publics sont d’ailleurs transformés à des lieux de négoce. Chose qui expose les habitants à des accidents, prévient notre source. C’est sous cet angle que la LUCHA s’inquiète de statistiques élevées de cas d’accident en ville de Butembo  au cours de l’année 2019.

Be the first to comment on "Butembo : la LUCHA exige la suppression des parkings occasionnels"

Votre commentaire

Votre mail ne sera pas publié.


*