RDC : la LOFEPACO plaide pour les bonnes conditions sécuritaires pour la promotion de la femme rurale

Le monde célèbre la journée mondiale de la femme rurale, ce jeudi 15 octobre 2020. En marge de cette journée, la Ligue des Organisations des Femmes Paysannes du Congo, LOFEPACO, alerte le Gouvernement de la RDC sur l’urgence de garantir à la femme rurale les conditions optimales afin qu’elle effectue ses activités en espérant y tirer de grands profits.

C’est ce qu’a dit la Coordonnatrice de la LOFEPACO, ce mercredi 14 octobre 2020 au cours d’un entretien avec les journalistes de Butembo, en son office de travail.

En fond, Madame Kahindo Vuyingo Bénigne déplorait la persistance de l’insécurité dans des milieux ruraux. Situation qui handicape le déroulement des activités agricoles, du moins celles initiées par la femme rurale, et occasionne l’exode rurale, donc le chômage de cette femme agricultrice.

« La preuve, c’est qu’il se constate une faible production des vivres », a montré Kahindo Vuyingo Bénigne en plaidant pour le rétablissement de la paix.

Outre la récurrence de la guerre et des conflits liés à la terre ayant chassé la femme rurale de son champ, la Coordonnatrice de la LOFEPACO reconnait que le Coronavirus et Ebola ont également piétiné les activités de la femme rurale. En étant malade, la femme rurale ne pouvait pas vaquer à ses occupations, a expliqué notre source.

En dépit, la joie de Kahindo Vuyingo Bénigne est de constater que le contexte de ces maladies a été bénéfique pour la femme rurale, considérant qu’elle a acquis des notions sur la prévention de plusieurs maladies.

Un métier noble et humanitaire

A l’occasion de son message, la Coordonnatrice de la LOFEPACO a conseillé aux paysans-cultivateurs de ne pas se sous-estimer en pensant que par l’agriculture ils n’ont pas d’emploi. L’agriculture est un métier noble et humanitaire, puisque d’elle l’on prévient la faim et la famine, a motivé Kahindo Vuyingo Bénigne.

Notons que plusieurs activités de sensibilisation de la femme rurale, sont au menu de l’édition 2020 de la journée de la femme rurale à Butembo et dans les territoires de Lubero et Beni. « Stabilisation et autonomisation économique de la femme rurale et fille rurale à travers l’agro-écologie en accédant aux infrastructures durables en franche collaboration avec l’Etat » est le thème locale pour la célébration de la femme rurale, jeudi 15 et vendredi 16 octobre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *