Butembo-Beni : Mgr Sikuli condamne les actes de profanation posés dans l’église du secteur de Lisasa

L’Evêque de Butembo-Beni exprime sa colère contre les auteurs des actes de profanation décriés tôt le matin de samedi 31 octobre 2020 dans l’église du secteur de Lisasa en paroisse de Maboya en territoire de Beni.

Là, des assaillants pointés du doigt d’avoir tué 21 personnes, ont déversé le Saint sacrement à même le sol. Condamnant sévèrement cet acte inhumain, Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech appelle au respect du sacré. Question de ne pas s’attirer la colère de celui que les objets sacrés représentent.

« Cela est un signe que même le sacré n’a plus de place dans la vie de ceux qui commettent des telles actes. Un tabernacle, un lieu où les gens viennent prier, ce serait par exemple dans une mosquée, on ne peut pas se permettre d’aller faire n’importe quoi. Vois seulement en France ; on a fait simplement une caricature, et tous les boucliers se sont levés dans le monde… », interpelle le pasteur de l’Eglise de Butembo-Beni. Et d’ajouter « ce qu’ils font, ça les dégrade. Ce n’est pas digne de quelqu’un qui a un cœur. A Mbingi, ça c’était passé, nous étions encore des jeunes Evêques. Tout ce que je sais c’est que les grands profanateurs sont tous décédés. Je ne sais pas si c’était une mort normale ».

Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech finit par implorer le pardon à tous ces profanateurs qui « ne savent pas ce qu’ils font ».

Patient Akilimali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *