L’Evêque d’Aliwal compte sur l’appui pastoral du diocèse de Butembo-Beni dans l’annonce de l’Evangile

L’église a célébré ce samedi 21 novembre la solennité de la présentation de la vierge Marie au temple. A l’occasion, l’Evêque de Aliwal a présidé la messe en la cathédrale de Butembo à partir de 7 heures. Devant les Chrétiens, Monseigneur Mary Kizito a sollicité que le diocèse de Butembo-Beni lui envoie des prêtres et d’autres agents pastoraux afin que la joie de l’évangile arrose tout le diocèse de Aliwal.

Monseigneur Joseph Mary Kizito était accompagné de son homologue de Butembo-Beni, Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech, une dizaine de prêtres et deux diacres. Cette messe a connu la participation des religieux, des religieuses et des fidèles venus de tous les coins de Butembo.

Au cours de son homélie, Monseigneur Kizito a centré son message sur l’évangélisation communautaire. Pour lui, ce mode d’évangélisation consiste à servir Dieu, servir les hommes et protéger l’environnement. L’Evêque de Aliwal a exhorté les chrétiens à partager la joie de l’évangile dans leurs familles, dans l’église et dans toute la communauté.

« Je me suis senti comme l’un de vous parce que l’Evangile nous enseigne que nous sommes des frères et sœurs. Et c’est cela l’Eglise. C’est pour cela que les prêtres Paul et Boniface sont allés chez nous, nous apporter la joie de l’Evangile. Je venais ici comme Evêque vous témoigner de la joie que nos prêtres en question nous ont apportée », a-t-il loué.

L’Evêque de Aliwal a reconnu que son diocèse est pauvre en agents pastoraux. C’est pourquoi Monseigneur Mary Kizito a sollicité devant les chrétiens et devant Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech que le diocèse de Butembo-Beni lui envoie des prêtres et d’autres agents pastoraux afin que la joie de l’évangile arrose tout le diocèse de Aliwal.

« Je vous demande de prier pour le diocèse et pour votre Evêque, afin qu’on trouve qui nous amènent l’Evangile. Et nous, nous allons prier pour vous afin que vous ayez la paix »,  a-t-il lancé.

Au terme de son homélie, Monseigneur Joseph Mary Kizito a laissé aux chrétiens de Butembo-Beni un slogan prononcé en Zulu, la langue la plus parlée au diocèse de Aliwal. Ce slogan est « SAUBONANE » qui signifie « je te regarde » en français. Monseigneur Kizito souhaite que les chrétiens des diocèses de Aliwal et de Butembo-Beni se considèrent pour toujours comme des frères et sœurs.

Une collaboration qui date de plus de 20 ans

Dans son mot de circonstance, Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech a salué la coopération entre les deux diocèses. Il a qualifié son homologue de Aliwal d’un pèlerin de la paix dans le diocèse de Butembo-Beni.

L’ordinaire du lieu a mentionné que 20 ans après, cette collaboration continue de produire de bons fruits sur le plan pastoral. Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech a fait savoir à l’Evêque de Aliwal que le diocèse de Butembo-Beni a beaucoup de potentialités. Malheureusement, elles sont étouffées par l’insécurité caractérisée par les massacres et d’autres souffrances multiformes. Il a aussi ajouté que le diocèse de Butembo-Beni fait face à une islamisation silencieuse mais conquérante.

En réponse en toutes ces souffrances, le diocèse de Butembo-Beni préconise l’évangélisation en profondeur. Le pasteur de l’église de Butembo-Beni a pour cette fin remercié l’engagement des agents pastoraux de 63 paroisses que compte le diocèse.

Kakule Kilumbiro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *