Butembo : le député Nzangi soutient l’appui de l’armée ougandaise dans la traque des ADF à Beni

Le député national Muhindo Nzangi Butondo est arrivé ce vendredi 26 février 2021 à Butembo, sa base électorale. Devant sa base, cet élu de Butembo est revenu sur de nombreuses questions de l’heure. Ce député national a insisté sur l’intervention de l’armée ougandaise dans la traque des rebelles d’Allied Democratic Forces (ADF) dans la ville et le territoire de Beni (Nord-Kivu).

En meeting populaire au stade jadis appelé Matokeo, l’honorable Nzangi Butondo a rappelé qu’il y a encore un travail à faire pour pacifier l’Est de la RDC. Devant une foule compacte, cet élu de Butembo a reconnu la nécessité, pour l’armée congolaise, de recourir aux forces loyalistes de l’Ouganda  afin de fédérer les efforts pour éradiquer la rébellion de l’ADF à Beni.

« Pour l’instant, l’option qui est sur la table c’est celle d’avoir l’opération mixte entre notre armée (FARDC) et l’armée ougandaise (UPDF) pour réduire la capacité opérationnelle des ADF », a-t-il déclaré.

Il n’a tout de même pas écarté  l’idée d’appeler les jeunes à intégrer massivement l’armée. D’après lui, le prochain gouvernement va d’ici-là lancer des vastes programmes de recrutement au sein des FARDC avec comme objectif affiché d’anéantir complètement l’ennemi.

« Le nouveau gouvernement va lancer des vastes programmes de recrutement de nouveaux militaires et qu’à notre niveau, nous encourageons fortement nos jeunes de 18 à 25 ans, d’intégrer l’armée, puisque c’est ça la solution définitive pour la défense de notre pays. Donc, je lance ce message solennel, lorsque le vrai recrutement va arriver, je demanderai à tout le monde, à tous ceux qui ont la force, de réintégrer l’armée. Et j’ai demandé que le nouveau ministre de la défense fasse tout pour améliorer les conditions sociales et de paiement des militaires », a exhorté le député national Muhindo Nzangi.

Quant à la formation prochaine du gouvernement, le député Nzangi a, au nom de Ensemble pour la République, recommandé 4 piliers pour le bon décollage de la RDC. Il s’agit de la sécurité, les réformes économiques et fiscales, les réformes politiques et électorales ainsi que le sociale du peuple congolais.

Joël Kaseso & Léonce Muliwavyo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *