Butembo : 3 présumés criminels aux arrêts

Le Commandant de la Police nationale congolaise (PNC) Butembo (Nord-Kivu), a présenté à la presse ce vendredi 11 mars 2022, trois présumés voleurs utilisant des pieds-de-biches. Cette présentation a vécu devant le bureau de l’Etat-major de commissariat urbain de la PNC, au quartier Kambali.

La PNC-Butembo accuse les trois personnes aux arrêts, paraissant physiquement mineures, non seulement de vol. Elle leur reproche aussi des menaces de mort et des coups et blessures à l’endroit de plusieurs habitants du quartier Biondi, en commune Kimemi. Le Commissaire supérieur principal de la PNC-Butembo a cité Muhindo Sabuni Dido, Kasereka Kombi Wilson et Kakule Kyaya Christian notamment dans le vol des téléphones, de l’argent et d’autres biens de valeur dans des cabines et des ménages au quartier Biondi.

Le Colonel Polo Ngoma Di-Ntoto a poursuivi que les trois incriminés sont d’un réseau de 5 jeunes, dont deux sont en fuite, l’un à Bunia et l’autre à Kisangani. L’instruction du dossier de ceux qui sont aux arrêts devra se poursuivre à l’auditorat militaire de Butembo, dès ce vendredi 11 mars 2022.

« Ils sont passés aux aveux, ils ont dit : oui, nous sommes des voleurs, nous avons opéré avec des pieds de biche dans tel ménage. En fait, ce sont des voleurs qui indisposent des gens en ville de Butembo. Aujourd’hui même, ils doivent descendre à l’auditorat militaire », a rassuré le Colonel Polo Ngoma Di-Ntoto.

Selon le Commissaire Supérieur principale de la PNC-Butembo, les trois prévenus ont été arrêtés, il y a une semaine, grâce à la collaboration population-service de sécurité. « Leurs collègues en fuite restent dans le viseur des services compétents », a indiqué le Chef de la police de Butembo.

C’est plus d’une fois que la Police arrête des opérants nocturnes porteurs des pieds-de-biches à Butembo. RADIOMOTO.NET constate que pendant ce temps, le phénomène perdure dans cette ville.

Patrick Kalungwana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.