Prof. Kibanda Wilfrid : « La Science est un moyen sûr pour résoudre les problèmes des sociétés »

La Science est un moyen sûr au service des hommes et des sociétés pour résoudre les beaucoup de problèmes. C’est la conviction du Professeur Kasereka Kibanda Wilfrid au cours d’une interview accordée à RADIOMOTO.NET à l’occasion de la journée mondiale de la Science au service de la Paix et du Développement.

Notre interlocuteur entame que lorsque la société pose un certain nombre de problèmes des populations, la Science est là pour en proposer des solutions idoines pour la recherche du bien-être. Ce professeur d’Universités évoque par exemple le domaine sanitaire avec la récente expérience de Ebola dans le Nord-Kivu.

« Alors que plusieurs personnes évoquent des sorts jetés par des esprits malveillants, la science est venue démontrer que Ebola est un problème réel qui nécessite l’intervention des spécialistes de la santé », se rappelle le Prof Kibanda.

Et de poursuivre « Regardez ce qui s’est passé chez nous autour de Ebola, des hypothèses qui ont conduit à des conflits entre le personnel soignant et toutes les équipes qui étaient impliquées. Mais, depuis que nous savons maintenant comment fonctionne Ebola, d’autres épisodes n’ont pas été aussi sanglantes comme la première ».

Pour sortir de la crise ?

Rappelant que la Science a la capacité d’organiser le travail, le Recteur de l’Université de l’Assomption au Congo (UAC) soutient que les problèmes de la RDC retrouvent leurs sources dans la mauvaise gestion des ressources. « En RDC, il est difficile de transformer les ressources en richesses », se désole-t-il. Le Père Professeur Wilfrid regrette aussi que les autorités congolaises effectuent des planifications qui ne tiennent pas compte de la complémentarité des domaines dans la gestion de la République. C’est ainsi qu’il conseille aux gouvernants d’établir des programmes politiques avec des objectifs complémentaires selon qu’il s’agit de tel ou tel autre ministère.

« Quelle est la relation entre le ministère de l’ESU et le ministère du Plan ? Quelle est la relation entre ce dernier et celui de l’Industrie ? C’est cette synergie là qu’il faut regarder pour pouvoir regarder que oui c’est vrai on a une politique commune de développement », a-t-il préconisé.

La Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement se tient le 10 novembre. Chaque année, la Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement permet de rappeler l’importance et la pertinence de la science dans la vie quotidienne, mais aussi d’insister sur la nécessité de faire participer le public aux débats sur les questions scientifiques émergentes.

Visesa Louangel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.