Beni : des activités paralysées à Kasindi après massacre de 8 civils

Des activités socioéconomiques au poste frontalier de Kasindi dans le territoire de Beni (Nord-Kivu), ce lundi 12 juin 2023. Cette situation fait suite à l’incursion des rebelles supposés de l’Allied democratic forces (ADF), le soir du dimanche 11 juin 2023. Au cours d’une réunion tenue ce lundi, l’administration locale appelle au renforcement du mariage civilo-militaire.

Le soir de dimanche, les assaillants ont opéré dans la cellule Makambo au quartier Congo ya Sika qui touche le Parc national des Virunga (PNVi). Le bilan provisoire et officiel fait étant de 8 morts dont 3 femmes, au moins 3 blessés, une maison incendiée et un gros véhicule endommagé.

Des personnes qui ont trouvé la mort figurent un sujet de nationalité kenyane du nom d’Ahmad Amdi qui était à bord de son véhicule. D’urgence, une réunion de sécurité élargie aux différentes couches sociales a été présidée par le fonctionnaire délégué de Kasindi, Kambale Sivavuyirwa Barthelemy, au bureau du quartier Congo ya Sika.

Il a saisi l’opportunité pour appeler au renforcement du mariage civilo-militaire.

Après la réunion de ce lundi, plusieurs acteurs politiques se sont exprimés notamment pour exiger le renforcement des positions militaires dans la zone attaquée, plaider en faveur des patrouilles de routines et cela à pieds même la journée. D’autres acteurs politiques ont invité la population à la prudente, et au patriotisme qui vise à sauvegarder l’intégrité des frontières congolaises.

Héritier Ndunda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.