Beni : la présence de services de sécurité sollicitée à Visiki

Les habitants de Visiki et environs en groupement Baswagha-Madiwe, dans le territoire de Beni nécessite la présence des forces de défense et de sécurité dans leurs entités. Cela permettra de mettre fin à l’activisme des groupes armés, dont l’UPLC, qui sème terreur et désolation à la population. C’est ce que fait voir la société civile locale.

Justin Paluku Kavalami, présidant de cette structure, exprime ainsi l’inquiétude de la population qui a constaté le départ des éléments des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) depuis le 28 juillet 2023. Il a communiqué son plaidoyer à la presse en fin de la semaine dernière.

« Toute l’équipe de forces loyalistes qui était à Visiki a jugé mieux de quitter cette entité coutumière. Et cela nous inquiète. Quand nous voyons toute une localité sans force loyaliste, c’est inquiétant », s’est-il alarmé.

Nous n’avons pu obtenir la version de Forces armées de la République démocratique du Congo face à cette allégation.

Patrick Kalungwana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.