Butembo : REDHO plaide pour la construction d’une maison carcérale d’appui à la prison de Kakwangura

Le Réseau pour la défense des droits de l’homme (REDHO) plaide pour la construction d’un nouvel espace pouvant servir de maison carcérale en appui à la prison de Butembo-Kakwangura. Le REDHO s’est ainsi exprimé après que deux autres détenus sont décédés en moins d’une semaine.

Au cours d’une interview accordée à RADIOMOTO.NET le jeudi 24 août 2023, le coordonnateur de cette structure de défense des droits de l’homme indique que les deux personnes évoquées sont mortes suite aux mauvaises conditions de détention et au surpeuplement dans cette maison de correction.

Dans ce sens, maître Muhindo Wasivinywa pense qu’il est urgent que la prison de Kakwangura soit désengorgée.

« Nous demandons aux agents affectés à la prison de faire régulièrement le suivi de détenus, pour connaitre leur état de santé. Si les gens commencent à mourir en prison sans qu’ils ne soient acheminés à l’hôpital, ça nous dérange. C’est plutôt l’Etat congolais qui doit d’abord construire une prison moderne en ville de Butembo. Il faudrait une prison capable de contenir tous les détenus de cette entité », a-t-il plaidé.

Lundi et mercredi, deux détenus poursuivis respectivement pour coups et blessures puis pour viol sur mineur sont morts dans la prison urbaine de Butembo. Maitre Wasivinywa se désole que ces derniers meurent sans être condamnés. La prison urbaine de Butembo héberge plus de 826 détenus dans un espace conçu pour 250 prisonniers.

Dany Mweusi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.