Lubero : des habitants appelés à regagner leurs domiciles après des combats entre 2 groupes armés à Vyanze et Kasisi

Le fonctionnaire délégué de l’État à Kipese dans le territoire de Lubero (Nord-Kivu) invite les habitants qui ont abandonné leurs domiciles après les affrontements entre deux factions armées à Vyanze et Kasisi, à revenir à domicile. Cette autorité de l’Etat rassure que les dispositions idoines sont en train d’être réunies par les gouvernants afin qu’une solution importante soit trouvée.

D’emblée, Paluku Kangitsi Karudi annonce l’érection d’une position des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) à Kasisi à partir de samedi 02 septembre 2023.

Ce, pour suivre de près les mouvements des hommes détenteurs d’armes qui causent du mal aux paysans à Vyanze, Kasisi, Kanzanza-Tulihi, Mutondi, Kavesevese et d’autres villages situés au sud de Kipese.

« En tant que représentant de l’Etat, nous sommes en train de suivre ce qui se passe dans ce milieu. Qu’ils trouvent ici nos compassions. Nous savons que la population est en train de prendre fuite dans des régions plus ou moins sécurisées. Néanmoins, nous sommes en train de faire rapport à notre hiérarchie. Une réponse nous a été trouvée pour la population du village Kasisi. Nous lançons un message de retour dans leurs maisons », a-t-il sensibilisé.  

Dans la nuit du mercredi au jeudi 31 août dernier, deux groupes armés locaux dont celui de FPP-AP de Kabido et l’autre non clairement identifié s’étaient attaqués successivement à Vyanze et Kasisi avec comme conséquences, les déplacements massifs de la population vers d’autres entités supposés stables. Des dégâts humains et matériels étaient signalés de part et d’autre.

Pour l’instant, la question du paiement de la taxe mensuelle communément appelée “jeton” imposée aux civils par les éléments FPP-AP fait couler beaucoup d’encres et salives  dans la communauté qui ne veut que sa suppression inconditionnelle.

Ghislain Siwako

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.