Mgr Sikuli aux femmes veuves : « Brillez par l’apostolat de la prière, soyez des missionnaires de la prière »

Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech a appelé les femmes veuves membres de la Fraternité « Notre Dame de la Résurrection » du diocèse de Butembo-Beni à briller par l’apostolat de la prière, et de devenir des missionnaires de la prière, ce jeudi 7 septembre 2023.

Ce message leur a été lancé au cours d’une messe d’action de  grâce qu’il a dite à intention de cette Fraternité à la cathédrale Mater Ecclesiae. C’était à l’occasion de 15 ans d’existence de la fraternité au diocèse de Butembo-Beni et 80 ans au monde.

Dans son homélie, Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech a prêché la charité, l’amour qui pardonne et qui transforme positivement. Il a démontré qu’elles doivent persévérer dans la prière tout en vivant l’amour de Dieu.

« Le courage on en a besoin, pas seulement dans l’apostolat, mais aussi dans la prière, vu le mauvais temps, que nous traversons. Je vous prie chères élues, soyez les missionnaires de la prière au sein de l’église et de notre communauté », a appelé Monseigneur Sikuli.

Parlant de l’historique de l’Ordre des veuves, Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech a laissé entendre que l’Eglise reconnait les veuves. Car selon lui, depuis longtemps, cette catégorie de personnes se donne aux services de l’Eglise. Certaines d’entre elles ont même créé des congrégations de religieux, a reconnu l’ordinaire du lieu.

« Dans l’histoire de l’église, il y’a plusieurs veuves, qui se sont entièrement consacrées à Dieu, d’ailleurs plusieurs ont initié des familles religieuses. C’est pourquoi, l’église accorde une grande considération. A celles qui feront leurs promesses de rester fidèles, à leurs mariages, sachant que l’amour ne meurt jamais », ajoute-il.

Après l’homélie, 3 veuves se sont engagées à vivre la chasteté durant le reste de leur vie après la mort de leurs époux. Il s’agit de Kahindo Charline, Kaliro Osianeet Kavira Genobi.

Ces engagements ont été reçus par madame Tsongo Bernadette, responsable de la Fraternité Notre Dame de la résurrection en diocèse de Butembo-Beni. Vers la fin de la messe, l’Evêque a invité les fidèles à sensibiliser d’autres chrétiennes de leur catégorie à intégrer cette fraternité.

Joëlle Mwenge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.