Nord-Kivu : la Société congolaise de la pratique ‘‘Sage-femme’’ salue la gratuité de la maternité  

La Société congolaise de la pratique Sage-femme en province du Nord-Kivu salue la gratuité de la maternité et des soins de nouveau-nés pendant 28 jours après la naissance, annoncée par le chef de l’Etat. Kambale Vake Okelo, responsable de cette structure de sages-femmes indique que le besoin de rendre gratuits les soins de la maternité est ressenti.

Il entame que certaines femmes et bébés meurent faute de bonne prise en charge.

« Il faut que la bonne maternité soit garantie. Et nous savons que certaines de ces femmes qui mouraient, l’étaient pour de causes évitables. Tout simplement parce qu’elles n’ont pas bénéficié de soins prénatales », a-t-il démontré, saluant la mesure de la gratuité de la maternité.

Toutefois, Kambale Vake Okelo démontre que si le projet n’est pas bien coordonné, le risque de perdre les vies humaines est grand. Il pense que pendant que les structures cibles recevront plus de femmes enceintes, le personnel soignant devra être débordé. Ce qui exposera les femmes et leurs nouveaux nés. Kambale Vake Okelo appelle le gouvernement  à penser à la prise en charge du personnel soignant et aux infrastructures qui devront accueillir les femmes enceintes.

Pour rappel, le président Tshisekedi a lancé la gratuité de la maternité à partir de Kinshasa mardi passé. Dans un premier temps, ce sont les structures publiques qui seront concernées.

Gerkas Mathe    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.