Butembo : La prise de drogues parmi les facteurs qui favorisent la paralysie cérébrale (Père Kamavu Remacle)

L’humanité commémore, ce vendredi 6 octobre 2023, la journée mondiale  de la paralysie cérébrale. RADIOMOTO.NET s’est entretenu, à  cette occasion, avec le père Kambale Kamavu Remacle, psychologue clinicien et enseignant à l’Université  de l’assomption au Congo (UAC). Il cite la prise abusive de drogues parmi les facteurs qui favorisent la paralysie cérébrale.

Le Père Remacle a expliqué que ce trouble qui touche le cerveau est dû à plusieurs facteurs. Il a cité par exemple l’accident, le traumatisme, la prise des drogues et l’automédication.

Ce psychologue clinicien décourage aussi les femmes enceintes et autres personnes de prendre des boissons fortement alcoolisées.

« Il y a plusieurs causes de ces troubles cérébrales. Ça peut être due et souvent régulièrement aux enfants prématurés. Il y a aussi pas mal de causes. Par exemple l’enfant traumatisé. Là c’est post natal. Mais aussi nos mamans qui sont enceintes et qui arrivent à prendre des drogues ou bien des liqueurs, les médecins ne cessent de conseiller aux femmes de ne pas prendre ces stupéfiants, parce que ça peut directement se répercuter aux fœtus et entrainé la paralysie cérébrale », a-t-il fait savoir.  

Pour lutter contre la paralysie cérébrale, ce psychologue clinicien conseille la population de consulter régulièrement le médecin.

Ngunza Mapasa 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.