Butembo / UAC : l’étudiante Carine Mabanga démontre que ‘‘la diffusion des émissions romantiques dans certaines radios a des effets négatifs sur l’éducation des jeunes’’

La diffusion des émissions romantiques dans certaines radios de Butembo engendre des impacts négatifs sur l’éducation des jeunes. C’est la conclusion du Travail de fin de cycle (TFC) de Carine Mabanga, étudiante en troisième année de graduat en faculté des Sciences de l’information et la communication à l’Université de l’assomption au Congo (UAC). Elle a défendu au site Mirador, ce mercredi 11 octobre 2023

Cette chercheuse a fait une étude exploratoire sur la diffusion des émissions et leurs effets sur les consommateurs. Dans les résultats de ses recherches, Carine Mabanga a fait remarquer que certains jeunes, auditeurs de ces émissions tombent souvent dans des antivaleurs en pratiquant des matières enseignées dans ces émissions.

« Ces émissions induisent les jeunes à faire la débauche. La majorité ce sont de jeunes filles. Ce qui les pousse à se lancer dans la délinquance juvénile », a-t-elle fait savoir.

Carine Mabanga, a dans son travail, recommandé aux animateurs de ces émissions de bien choisir les sujets à diffuser à la Radio. C’est pour, dit-elle, permettre aux adolescents et enfants toujours scotchés à bien préparer leur avenir avec responsabilité.

« Nous avons recommandé aux responsables de ces émissions de chaque fois organiser des séminaires pour débattre d’un sujet bien choisi », a-t-elle insisté.  

Ce même jeudi, le journaliste-stagiaire Glody Mirembe de la Radio Moto Butembo-Beni, a lui aussi défendu, son travail qui portait sur « l’accompagnement de l’état siège par les médias de Butembo. Cas de la Radio Moto Butembo-Beni et la Radiotélévision nationale congolaise, antenne locale ».

Rosette Kamukehere & Dany Mweusi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.