Nord-Kivu : 4 présumés criminels présentés par la Police à Butembo

Le commissariat urbain de la Police nationale Congolaise (PNC) de la ville commerciale de Butembo (Nord-Kivu) a présenté à la presse, ce lundi 16 octobre 2023, un groupe de 4 présumés criminels.

Selon la PNC, ces derniers ont été arrêtés dans la nuit du samedi au dimanche 15 octobre 2023, par la population dans le quartier Katwa en cellule Kavughavugha dans la commune Mususa.

« Ces bandits opèrent avec une arme à feu et d’autres armes blanches », affirme la Police.

Ces 4 jeunes-hommes auraient, lors de l’interrogatoire, cité d’autres qui sont leurs complices.

Le patron de la Police de Butembo félicite la population de Katwa pour la vigilance qui a permis la maitrise de ces bandits présumés. Il a aussi loué le sens patriotique de la même population qui a remis la bande aux services de sécurité.   Le Commissaire supérieur principal Gonzela Ngogbe Georges encourage la population sous le même élan surtout à cette période préfestive.

« Il faut d’abord féliciter la population. La situation qui se présente maintenant, ce n’est pas facile. Il faut toujours travailler avec la population », a-t-il insisté.

Au nom des habitants de la ville de Butembo, le président de la société civile, le pasteur Mathe Saanane, a félicité la Police pour sa bonne collaboration avec la population. Il  encourage  l’attitude de la population à ne pas se rendre justice et appelle à la consolidation du mariage civilo-militaire.

« Je suis satisfait par ce travail abattu par les relations civilo-militaires. Nous pensons que si nous continuons dans ce sens, nous retrouverons la quiétude au sein de notre ville. J’appelle la population à collaborer et à cimenter ces relations civilo-militaires », a-t-il émis son vœu.

Tous ces présumés bandits ont été transférés devant les instances compétentes pour instruction de leurs dossiers.

Notons que la nuit du samedi au dimanche 15 octobre 2023, a été très agitée pour la population de Katwa. Même un présumé bandit a été intercepté et battu à mort avant que la Police ne vienne l’arracher des mains de jeunes.

Dany Mweusi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.