Rutshuru : des habitants inquiets d’une difficile cohabitation entre 2 groupes d’autodéfense à Kibirizi

Une cohabitation difficile entre deux groupes d’autodéfense inquiète les habitants de Kibirizi, dans la chefferie de Bwito en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

Selon des sources de la société civile à Kibirizi, des combattants d’un groupe d’autodéfense traquent ceux d’un autre. Ce qui affecte la population civile, s’inquiète le président du noyau de la Grande société civile à Kibirizi, Isaac Misonya.

« Ici, il y a deux groupes de Mai-Mai. Il y a une mésentente entre eux. Les miliciens du colonel Rouge sont en train de déstabiliser ceux du colonel Kasuka. Il crépite des coups de feu selon leur gré. Ce qui fait notre crainte en tant que population. Il y a déjà quatre jeunes garçons blessés depuis le début de ces heurts », a-t-il alerté.   

Lundi 05 novembre vers 19 heures, un porteur d’arme non identifié a tiré à bout portant dans le mur d’une maison d’habitation au quartier Kalonge, sans faire de victime parmi les occupants de cette maison, ajoute Isaac Misonya.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.