RDC : à Butembo, le député Remy Mukweso restitue ses réalisations en 2 ans et demi à l’Assemblée nationale

Le député national Mumbere Remy Mukweso a procédé à la restitution de ses réalisations parlementaires durant les deux ans et demi passé à l’Assemblé nationale. Cette activité qui a connue la participation des milliers de membres de la Dynamique portant son nom : DYNAREM, a eu lieu dans la salle Reine de la paix du centre Maria Mama, l’après-midi du mardi 14 novembre 2023. Ce parlementaire a, à cette occasion, invité sa base à la conscience citoyenne pendant la période de la campagne électorale.

Dans cette salle, devant près de deux milles militants et amis, l’élu de Butembo, Mumbere Mukweso Remy, est d’abord revenu sur l’historique de sa carrière politique. Il a démontré qu’après avoir milité dans la Lutte pour le changement (LUCHA) en ville de Goma, Butembo et Kinshasa, il a rencontré Nzangi.

C’est auprès de ce dernier qu’il va apprendre la politique et finalement s’y engager. Cependant, le député Remy Mukweso a indiqué que pendant le temps passé à l’Assemblée nationale, il a plaidé la cause de l’Est de la RDC. Ce, notamment avec la situation sécuritaire précaire pendant la période de l’état de siège.

« C’était pour remercier la population qui m’a accompagné durant 2 ans et demi à l’Assemblée nationale. Mais aussi restituer ce que j’ai eu à faire à Kinshasa. Bien avant d’entrer dans différents quartiers de Butembo, nous Dynamique de Remy Mukweso, il a fallu qu’on se mette pour peaufiner nos stratégies de la campagne électorale. Je viens de brandir mes réalisations, preuve à l’appui, afin qu’ils aient des éléments nécessaires pour convaincre lors de la campagne électorale. J’avais commencé dans la LUCHA bien avant d’intégrer la politique », a-t-il fait savoir.

Préparent ces participants à la campagne électorale, ce parlementaire a appelé ses militants à éviter les conflits avec d’autres candidats.

Pour Remy Mukweso, les candidats conflictuels ne méritent pas de représenter la population dans les diverses instances du pays.

« Tellement que nous on veut le changement, nous ne voudrions pas adhérer à la campagne de ternir l’image des autres candidats. Nous devons nous concentrer sur nous et nos réalisations. Ce n’est pas bien de faire l’anti-campagne des autres. C’est-à-dire, si tu aimes Remy Mukweso, concentres toi sur l’essentiel. Un candidat doit être sage pour mériter la confiance de la population. Un candidat qui s’investit à injurier les autres, ne mérite pas la confiance », a-t-il conscientisé.

Mumbere Mukweso Remy est candidat député national du parti politique Action des volontaires pour la relève patriotique (AVRP) en circonscription de Butembo. Parlementaire depuis 2021, il a hérité ce mandat de Nzangi, actuel ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) dont il était 1er suppléant.

Glodi Mirembe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.