RDC : Tshisekedi fait le point de la situation générale du pays devant le Parlement en congrès

Le président Félix-Antoine Tshisekedi a été devant le Parlement en congrès ce mardi 14 novembre 2023. C’était pour son discours sur l’Etat de la Nation, son dernier rendez-vous pour son premier quinquennat à la tête du pays. Le Président a brossé la situation générale du pays dans tous les domaines de la vie.

Dès l’entame de son discours, le président de la République a rendu hommage aux compatriotes morts aux combats contre l’ennemi du pays, d’autres par maladie et d’autres encore dans différentes circonstances.

Il a loué l’assiduité avec laquelle les parlementaires ont travaillé durant ses 5 ans à la tête pays. Félix-Antoine Tshisekedi a dénoncé encore une fois la guerre dans l’Est. Une guerre entretenue par certains pays voisins dont le Rwanda.

Parlant du PDDRC-S, il a remercié les groupes armés qui ont adhéré à ce programme dans le cadre de restaurer la paix. Le chef de l’Etat a demandé à ceux qui hésitent encore, d’emboiter les pas aux autres en se dirigeant dans des centres de cantonnement.

Pour ce qui est des forces extérieures œuvrant au pays, Félix Tshisekedi a déclaré que des mécanismes de leur retrait son en étude. Il a cité la Force régionale de l’EAC et la MONUSCO.

A cette même occasion, le garant de la nation a annoncé le déploiement incessant des forces de la SADC. Pour lui, il est temps que le pays veille sur sa propre sécurité. Le président a réitéré son attachement à la protection d’un état de droit.

Tshisekedi a invoqué le recrutement par concours de 5000 nouveaux magistrats et la révocation d’autres afin de redorer l’image de la Justice. Mais aussi les conditions de vie et de travail des magistrats ont été améliorées et continuent de l’être.

S’exprimant à rapport avec la liberté de la presse, Félix Tshisekedi a affirmé que la situation actuelle de la presse est de loin mieux qu’hier. Tout en condamnant certains cas d’atteinte à cette liberté, le chef de l’Etat a invité les professionnels de médias à la responsabilité et au professionnalisme.

Le président a, de l’autre côté, affirmé que l’économie se porte bien. Félix a parlé de plusieurs réalisations dans ce sens dont la mise en place des zones économiques spéciales avec certaines qui ont commencé à produire leur fruit. Dans le domaine minier, le président veut voir les minerais du pays servir ce dernier.

Epinglant le secteur de l’éduction, il a déclaré que la gratuité s’est incontestablement révélée comme un grand succès. Depuis la mise en œuvre de ce programme, plus de 5 millions d’élèves en âge scolaire ont retrouvé l’école.

Et dans le secteur de la santé, le président a reconnu la construction, la réhabilitation et l’équipement de plusieurs structures sanitaires. Le président de la République démocratique du Congo a chuté son discours par un message demandant de reconnaitre les bases qu’il a fixées dans chaque secteur de la vie de la Nation.

Stanley Muhindo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.