Ituri : une grève indéterminée déclenchée à Mambasa, voici les raisons

Une grève en durée indéterminée a été déclenchée par toutes les composantes de la Nouvelle société civile congolaise (NSCC) et la Société civile forces vives en territoire de Mambasa. Les activités socioéconomiques sont paralysées dans cette partie de la province de l’Ituri à partir de mercredi 15 novembre 2023.

La population exige l’accélération des travaux de réhabilitation du pont Ituri 2 et de  l’axe Mambasa-Makiki, la fin des tracasseries routières entretenues par une dizaine de services étatiques et des forces de sécurité et de défense congolaises ainsi que la restauration de l’autorité de l’Etat dans cette zone à proie à un activisme des rebelles d’Allied democratic forces (ADF) et des groupes armés locaux qui tuent les paysans au quotidien.

L’extrait de la lettre d’information adressée à l’administrateur  policier du territoire de Mambasa lue par Maître Jospin Paluku, coordonnateur de la nouvelle société civile congolaise.

« Il y a plusieurs raisons qui nous poussent à grever. Tout d’abord, l’insécurité grandissante qui sévit dans le milieu. Une insécurité à responsabilités partagées. Nous avons les preuves que ce sont les militaires de la 31e brigade qui sont aussi à la base de cela. Nous ajoutons à cela, les groupes armés locaux qui sont en train de déstabiliser la population dans des carrés miniers, dans nos villages… à cela, on ajoute l’ADF-Nalu. Ensuite on exige la poursuite des travaux de réhabilitation du pont Ituri », a-t-il fait savoir.

En effet, plusieurs villages du territoire de Mambasa sont exposés à l’activisme des groupes armés. Outre les ADF dont les combattants se sont retranchés dans cette zone fuyant les opérations conjointe FARDC-UPDF dans le territoire de Beni, la zone est infestée aussi par la présence des éléments de groupes Mai-Mai avec comme conséquences : le déplacement massif des populations aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de la chefferie des Babila-Babombi.

Siku Provinces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.