Nord-Kivu : un appel au renfort du système sécuritaire à Goma et Nyiragongo

L’insécurité persiste en ville de Goma et dans le territoire de Nyiragongo. Un leader communautaire pense au renforcement du système sécuritaire dans les dix maisons dites « Nyumba kumi ». Olivier Kalondero croit ainsi qu’il s’agit d’une mesure efficace pour lutter contre les cas d’assassinat et de cambriolage signalés, il y a peu, dans la région.

A l’entame, il pointe d’un doigt accusateur le manque de professionnalisme des chefs de 10 maisons. Ce dernier pense que cela est à la base l’insécurité dans la ville de Goma ainsi que dans le territoire de Nyiragongo.

« La situation sécuritaire dans les quartiers est un peu bizarre. Les coups de feu tous les jours, on manque si c’est quel problème. Les chefs de dix maisons ne font plus leur travail. Aujourd’hui, ils sont là pour leurs propres intérêts », a-t-il déploré.  

La même source renchérit par ailleurs que le gouvernement congolais devrait renforcer les mesures de renseignement.

« Il faut renforcer les renseignements. Quand je connais que l’une de mes 10 maisons est en problème, je peux signaler la hiérarchie. Et comme ça, le rapport peut atteindre le sommet », a-t-il estimé.  

Il sied de rappeler que des cas de cambriolage et d’assassinat sont les plus fréquents en ville de Goma et dans le territoire de Nyiragongo. Il retrouve aussi une autre solution dans l’organisation des élections locales.

Moses Mumbere

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.