Butembo : ‘‘Il existe plusieurs pratiques qui réduisent de nombreuses personnes en esclaves’’, (Professeur Lughuthu Vincent)

L’abbé professeur Tsongo Lughuthu Vincent estime « qu’il existe plusieurs pratiques au sein de la communauté qui réduisent de nombreuses personnes en esclaves ». C’est ce qu’a fait remarquer le professeur Tsongo Lughuthu. Ce philosophe, enseignant à l’Université catholique du Graben (UCG) s’est ainsi exprimé au cours d’une interview accordée à RADIOMOTO.NET, ce samedi 2 décembre 2023, à l’ occasion de la journée mondiale de l’abolition de l’esclavage.

Pour lui, le fait de traiter son semblable sans aucune estime de sa dignité c’est le réduire en esclave. Et cela passe par la manière de s’adresser à l’autre, la considération qu’on lui accorde, précise l’abbé Lughutu.

« Il y a ceux qui travaillent, mais la manière de les récompenser (n’est pas digne) avec le caractère sacré inaliénable. Quand on regarde un peu la vie en famille, il y a de ces hommes-là qui continuent à considérer leurs femmes comme leurs esclaves. Ils disent que la femme n’a pas droit de tout savoir de ce que lui organise dans sa tête comme projet. C’est une forme d’esclavage qu’on peut continuer à dénoncer », a-t-il insisté.

Cet enseignant pense que cette journée de sensibilisation pour l’abolition de l’esclavage devrait interpeller chacun sur la manière dont il traite ses semblables. Cela, pour que tous les hommes se considèrent comme des interlocuteurs égaux.

« Je crois qu’avec la journée mondiale de l’abolition de l’esclavage, nous devons encore contrôler systématiquement tous nos gestes, toutes nos paroles qui nous donnent un orgueil qui ne se justifie pas, qui fait regarder les autres comme de gens sans cervelle », a-t-il conscientisé.

A ceux-là qui continuent à croire que la langue française et le christianisme sont aussi une autre forme d’esclavage étant donné qu’ils sont hérités des colons, cet enseignant d’universités les invite à ne pas mal interpréter les deux choses. Il appelle plutôt, chacun, à se débarrasser de tout ce qui le rend orgueilleux jusqu’à ne plus considérer l’autre.

Joëlle Mwenge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.