Beni : dispositif sécuritaire renforcé pour le bon déroulement des élections du 20 décembre (Armée)

Des moyens possibles ont été mis en jeux pour que la date du 20 décembre se passe sans incident sécuritaire dans la région de Beni (Nord-Kivu). Cette l’assurance de l’armée congolaise intervient quelques jours avant la convocation du scrutin électorale en République démocratique du Congo.

Selon le capitaine Anthony Mualushayi, porte-parole du secteur opérationnel Sokola 1, des dispositifs rassurants ont été mis en place à l’ouest de la route nationale n°4 et dans le groupement Banande-Kainama ainsi que sur toute l’étendue du territoire de Beni.

Ces dispositifs vont permettre aux électeurs d’aller voter leurs candidats de tendances confondues.

Toutefois, l’armée, par le biais de son porte-parole dans le secteur opérationnel Sokola 1, se dit favorable à toutes les propositions possibles pour le bon déroulement des élections.

« Au niveau de la RN4 à l’Ouest, nous avons déjà des militaires qui sont venus fraichement des écoles des sections. Il y a aussi des centres d’instruction. Beaucoup de militaires viennent d’arriver ici dans la région de Beni pour renforcer l’effectif militaire, et sécuriser de plus en plus la population. Du côté de la chefferie des Bashu, tout le monde doit être rassuré que l’armée est en train de faire le travail », a-t-il fait remarquer.  

En République démocratique du Congo, les élections à tous les niveaux sont prévues en date du 20 décembre 2023.

La Rédaction 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.