Butembo : le président d’Antigang alerte sur un mouvement des présumés bandits à Kalimbute

Le mouvement citoyen Antigang alerte sur un mouvement suspect des présumés bandits à Kalimbute, dans la cellule Mwenge, au quartier Vutetse en commune Kimemi, dans la ville commerciale de Butembo (Nord-Kivu). Cette structure citoyenne a lancé cette alerte au cours d’un entretien avec RADIOMOTO.NET, ce lundi 15 janvier 2024.

Son président, Paty Luvatsungana, rapporte que cette insécurité passe par la vente de boissons alcoolisées. Une situation qui serait, selon Antigang, une conséquence directe de la multiplicité des maisons de vente des boissons fortement alcoolisées dans une partie de la cellule.

Outre ces maisons de vente d’alcool, des fumoirs installés dans la cellule voisine de Vukula constituent également une menace sécuritaire pour la cellule Mwenge.

En démontrant que le dernier cas d’insécurité a été enregistré à Kalimbute tôt le matin de ce lundi 15 janvier, le mouvement citoyen Antigang invite les autorités à s’investir dans cette question pour lutter contre l’insécurité.

« La population de Kalimbute ne cesse de décrier les cas d’incursions nocturnes à Lybie, un endroit se trouvant à Kalimbute. Il n’y a pas trop de mois, un secrétaire de la CBCA a été vandalisé par les inciviques. Il y a des casinos qui ne ferment pas vite leurs portes dans cette vallée, et en face, il y a des vendeurs de chanvres. Hier aux environs de 00H00, il y a un incivique qui était en train de tabasser un innocent. Les jeunes du mouvement Antigang l’ont maitrisé. Nous l’avons confié à la Police », a-t-il fait savoir.

Notons que c’est depuis plusieurs années que les cellules Mwenge et Vukula, voisines, sont connues pour la vente illicite des stupéfiants, dont le chanvre et les boissons fortement alcoolisées.

Glodi Mirembe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.