Butembo-Beni : Mgr Sikuli bénit le couvent des Sœurs oblates de l’Assomption sis à Vuhira

La bénédiction du couvent des Sœurs Oblates de l’Assomption du presbytère et du Jardin Gethsémani au sanctuaire diocésain Marie Consolatrice des Affligés (MCA/Vuhira.), est intervenue ce mardi 16 janvier 2024. Les cérémonies y relatives ont été présidées par Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech, évêque du diocèse de Butembo-Beni.

Les activités ont vécu en présence des prêtres, des religieuses et des chrétiens. Plusieurs discours ont ponctué cette cérémonie.

Prenant la parole, la Révérende Sœur Beatrice Muhasa, Sœur Provinciale des Oblates de l’Assomption, a remercié l’ordinaire du lieu pour sa pastorale. Même chose pour le Recteur du Sanctuaire Diocésain Marie Consolatrice des Affligés (MCA/Vuhira).

L’abbé Emmanuel Kambale Kangitsi a adressé ses gratitudes au pasteur de l’église de Butembo-Beni qui a autorisé l’implantation de cette structure de ressourcement spirituelle sur la colline de Vuhira.

« Non seulement vous avez écouté les cris de détresse des fidèles chrétiens malades et en diverses situations de détresse, mais encore vous avez autorisé l’organisation diocésaine de quêtes pour l’achat de notre vaste concession », a-t-il vanté l’Ordinaire du lieu.  

Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech a, quant à lui, salué la croissance, la fécondité et toutes les réalisations du sanctuaire de MCA Vuhira dans la pastorale et  l’apostolat.

« Je voudrais, avant tout, remercier le Seigneur qui nous a donné aujourd’hui ce jour pour nous retrouver ici à MCA. Nous saluons cette pastorale, cet apostolat en faveur de nos fidèles du diocèse de Butembo-Beni. Nous rendons grâce au Seigneur qui a permis l’implantation, la croissance et même la fécondité dans notre diocèse », a-t-il salué.

Notons que le Sanctuaire MCA Vuhira a été créé en avril 2007. Tous les mois, les fidèles se mobilisent pour aller y prier et rendre grâce à Dieu pour ses bienfaits.

Ngunza Mapasa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.