Butembo : la société civile déplore l’inachèvement de certains ponts à Mususa

La société civile de la commune de Mususa en ville commerciale de Butembo (Nord-Kivu) déplore et dénonce certains ouvrages inachevés sur les voies publiques. Il s’agit dans la plupart de cas, des ponts dont les travaux ont été débutés par les candidats députés pendant la campagne électorale.

Le président de cette structure citoyenne qui s’est exprimé au micro de RADIOMOTO.NET ce samedi 27 janvier 2024, cite par exemple plus de trois ponts abandonnés par leurs constructeurs à Malihi et Kavali au quartier Vighole.

Maitre Moïse Ndekeyonge demande aux débiteurs de ces ouvrages de venir les achever par élégance et pour leur honneur et respect vis-à-vis de la population.

« Le temps passé, il y a eu une campagne électorale ici. Certains candidats députés ont monté des projets. Il en a qui l’ont fait juste pour leur campagne. Chez nous, en commune Mususa, il y a certains projets qui ont été monté par les députés mais ils sont répartis alors que les ponts ne sont pas achevés. C’est déjà un problème parce que le passage reste bloquer », a-t-il regretté.

Maître Ndekeyonge rappelle aux candidats députés qu’ils sont responsables de tous les dommages s’il arrivait, par exemple, qu’une personne commette un accident sur un ouvrage abandonné.

« S’il y a un cas malheureux qui arrive sur ces ponts (inachevés), ces derniers en seront responsables. Normalement, on ne doit pas construire un monument ou un pont sans passer par l’autorité communale. Donc, nous supposons que nos amis députés sont connus, parce qu’ils étaient passés auprès des autorités urbaines. S’il y a un cas malheureux, la personne (victime) doit aller se plaindre au niveau de la commune pour qu’ensuite elle contact l’initiateur du projet (inachevé) de pont », a-t-il insisté.

Sur l’axe Katwa-Malihi passant par le cimetière, un candidat avait versé une quantité de pierres annonçant qu’il veut construire cet ouvrage. Sans détruire celui en bois utilisé, ce candidat avait assuré la population du début imminent des travaux, voici presque un trimestre.

Non loin de là, le même candidat venait d’amorcer des travaux de ce genre sur le pont qui relie les cellules Vuhunga au quartier Katwa et Kavali dans le quartier Vighole. Un seul mur venait d’être érigé et les travaux n’ont plus continué alors que le pont de fortune aménagé pour servir les passants, est en train de céder.

Un peu plus loin, dans la même vallée, c’est un autre candidat qui venait d’amorcer les mêmes travaux. Ici, les habitants ont été contraints de placer quelques planches pour se créer un passage surtout pour une moto. Ces deux candidats ont, tous, été proclamés élus, l’un aux législatives provinciales pour le compte du territoire de Lubero, et l’autre aux législatives nationales dans la circonscription de la ville de Butembo.

Kakule Kilumbiro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.