Rutshuru : le CTJ alerte sur le renfort des militaires ougandais dans le rang du M23

Le Conseil territorial de la jeunesse (CTJ) à Rutshuru alerte l’opinion sur l’entrée massive sur le sol congolais des éléments des Forces Armées Ougandaises en renfort au M23. Dans un message publié mardi 30 Janvier 2024, cette structure affirme que ces militaires ougandais lourdement armés entrent en RDC via la frontière Kitagoma dans le groupement Busanza en chefferie de Bwisha.

Le CTJ/Rutshuru affirme en outre que le couvre-feu de 18heures à 6 heures du matin décrété par le M23 dans toutes les zones sous son contrôle, est juste une manière de masquer la population pour qu’elle ne constate pas ces entrées.

A travers ce message signé par Twizere Sebashitsi Patient, son président, la jeunesse de Rutshuru dénonce les coups de fouets et d’autres formes de torture auxquels sont soumis tous ceux qui se retrouvent à l’extérieur durant le temps du couvre-feu.

A ces actes s’ajoutent les massacres, les enlèvements, les bombardements des maisons, des pillages, des recrutements forcés de jeunes et mineurs et des violences sexuelles.

Elle lance ainsi un appel urgent au gouvernement congolais pour qu’il libère les territoires de Rutshuru, Masisi et Nyiragongo de l’emprise des terroristes du M23-RDF et exhorte également le gouvernement congolais et la Communauté internationale de condamner fermement l’Ouganda pour son soutien total aux terroristes du M23-RDF.

Stanley Muhindo  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.