Butembo : 4 autres ateliers de menuiserie prennent feu dans un incendie sur avenue Baswagha

24 heures après l’incendie des ateliers de menuiserie à Vungi, un nouveau cas similaire s’est produit sur avenue Baswagha au numéro 1 dans la commune Kimemi, en ville commerciale de Butembo (Nord-Kivu), tôt le matin de ce mardi 13 février 2024. Au total, 4 ateliers de menuiserie, une cordonnerie et la moitié d’une maison d’habitation ont été consumés par cet incendie.

Les sources rencontrées sur place racontent à RADIOMOTO.NET que l’incendie a surgi à 4 heures du matin de ce mardi. Celui-ci a réduit en centres beaucoup de matériels de menuiseries et les meubles qui se trouvaient dans les ateliers.

C’est seulement quelques-uns qui ont été sauvés par les personnes de bonne volonté. Très choqué, Katembo Kakiranya Claude, tenancier de l’un des ateliers consumés, témoigne qu’il vient de perdre une majeure partie de son capital.

« En tous cas, ces deux cas d’incendie successifs d’ateliers de menuiserie nous font vraiment peur. Je viens de perdre beaucoup de choses. Des raboteuses, des scies électriques, des toupies, mes meubles ; c’est vraiment beaucoup de choses.  Que les autorités nous aident à renforcer la sécurité dans la ville. Nous n’avons plus rien à faire », a-t-il désespéré.

Juste en bas de ces ateliers de menuiserie, une maison d’habitation a été touchée par cet incendie. En plein sommeil, les personnes vivant dans cette maison ont très vite été réveillées et sauvées par les gardiens.

« On nous a réveillés très top le matin, vers 4h. Les gardiens sont venus nous alerter sur l’incendie qui se produisait dans les ateliers de menuiserie. Quand nous nous sommes réveillés, tout brulait autour de nous. C’est comme ça que nous avons très vite vidé la maison. Une partie de notre maison a été touchée par le feu. Nous venons de faire ici juste un jour, et voilà déjà la maison est incendiée », a témoigné à RADIOMOTO.NET Masika Solange Kisumbu, l’une des personnes qui habitent cette maison.

En rappel, 12 ateliers de menuiseries ont été consumés dans un incendie d’origine inconnue, la nuit du dimanche au lundi 12 février 2024. Des matériels et meubles estimés à plus de 70.000 dollars ont été réduits en cendre.

Rosette Kamukehere

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.