Butembo : ‘‘Toute personne ayant perdu une ou plusieurs dents nécessite une prothèse’’, (Dr Bienvenu Musondolya)

« Toute personne ayant perdu une ou plusieurs dents par accident, par extraction de suite d’une maladie ou naturellement nécessite une prothèse pour pérenniser les fonctions de la dent dans la bouche ». C’est une recommandation de docteur Bienvenu Musondolya, médecin dentiste et président de la cellule du Conseil de l’ordre des chirurgiens-dentistes du Grand-Nord de la province du Nord-Kivu. Il l’a émis au cours d’une interview nous accordée, ce mercredi 20 mars 2024, date dédiée à la santé buccodentaire dans le monde.

Ce spécialiste dentiste a expliqué que la prothèse est un dispositif conçu en vue de pallier une carence morpho-fonctionnelle de la bouche. Ainsi, la prothèse raffermit le rôle notamment de mastiquer, sourire, parler et rendre esthétique le visage.

Le préalable de bien vivre avec la prothèse consiste à bien garder l’hygiène buccodentaire au même titre que lors de la possession des dents pour éviter que les microbes s’y développent, préconise le docteur Bienvenu Musondolya.

De quoi, il invite ceux qui ont perdu une ou plusieurs dents à aller vers le spécialiste en vue de prévenir des complications dont la migration d’autres dents vers des espaces vides.

« Si vous perdez votre dent et que nous ne mettez pas cette prothèse, que nous appelons souvent mainteneur d’espace, les dents vont faire des mouvements en désordre. On parle de distalisation des dents et comme conséquence, il peut y avoir de désharmonie dans la bouche. Biologiquement, l’absence de prothèse ne fait pas beaucoup de problème. Mais ça peut créer à la longue une difficulté. Parce que dès que les dents sont en désordre dans la bouche, tu n’arriveras plus à les nettoyer correctement. Conséquence, il y aura des pathologiques qui vont subvenir dans la bouche à cause de cette désharmonie, notamment des caries dentaires », a-t-il expliqué.

Selon ce médecin dentiste, en portant une prothèse, il faut toujours continuer le suivi médicale puisque il se réfectionne au dépend de la croissance ou de la vieillesse biologique du patient.

Il convient de noter que la journée internationale de la santé buccodentaire a été instituée pour rappeler à la communauté les problèmes buccodentaires et étudier des voies et moyens de les prévenir.

Patrick Kalungwana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.