Butembo : la société civile dément un prétendu détournement de l’assistance du gouvernement central à plus de 12.000 déplacés de guerre et orphelins

Plus de 12.000 déplacés de guerre et certains orphelins de la ville de Butembo (Nord-Kivu) ont bénéficié du don du gouvernement central de la République démocratique du Congo au mois de mars 2024. Ce, sous la supervision des députés nationaux Rémy Mukweso et Jeanine Katasohire. Cette précision est de Mathe Saanane, président de la société civile forces vives de Butembo, au cours d’une interview qu’il a accordée à la presse locale, ce lundi 15 avril 2024.

Dans son intervention, Mathe Saanane coupe court aux déclarations formulées par un député du territoire de Beni, accusant les députés nationaux Remy Mukweso et Jeanine Katasohire d’être à la base d’un détournement de 75.000$ destinés aux déplacés de guerre vivant à Butembo.

« Faux », rétorque le président de la société civile de Butembo. Mathe Saanane explique que cet argent a servi à acheter 5 à 6 kilogrammes de vivres à chaque déplacé de guerre et que le reste avait été donné aux orphelins de Butembo.

Mathe Saanane affirme également que la société civile de Butembo a été associée à cette distribution au travers de 3 commissions.

« Nos honorables sont à féliciter parce que quand ils étaient venus, ils nous avaient associés. Ils sont associés également le comité de déplacés de guerre et les autorités locales. Nous nous sommes mis et nous avons constitué un comité de préparation et de distribution. Ils nous avaient précisé que le montant alloué aux déplacés de la ville était de 75.000$. On parlait de plus de 12.000 déplacés de guerre. Nous avons essayé de diviser ce montant par ce nombre. Nous avons trouvé que chacun pouvait avoir 5$. Nous nous sommes dit que l’argent n’est pas vraiment consistant, achetons les vivres… On a fait 3 commissions. Dans chaque commission, il y avait un représentant de la Sociv et celui du comité de déplacés de guerre. Ils sont allés répertoriés les vivres au marché, et le lendemain les honorables sont allés honorer les factures là où on avait répertorié les vivres », a-t-il démenti.

Pour rappel, des vivres et non vivres, un don du gouvernement congolais, ont été remis aux déplacés vivant à Butembo, le samedi 9 mars 2024. L’assistance était constituée de haricots, du riz, du savon et du sel de cuisine.

Dans son adresse aux déplacés de guerre de la commune Bulengera, réunis à Mutsanga/Kisoko, la députée nationale Jeannine Katasohire avait rassuré que les autorités sont en train de déployer des efforts pour le retour de la  paix dans des contrées instables de l’Est congolais. Son collègue Rémy Mukweso, aussi élu de Butembo, avait complété qu’en attendant le retour de la paix, le gouvernement, a d’abord, songé à cette assistance, même si les besoins sont nombreux.

Evariste Kasereka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.