Butembo : livraison gratuite des actes de naissance pour les enfants dont l’âge varie entre 3 mois et 18 ans (Maire)

Les enfants dont l’âge varie entre 3 mois et 18 ans qui n’ont pas jusque-là d’actes de naissance, peuvent désormais les obtenir gratuitement. Le maire de Butembo l’a confirmé lors du lancement du projet dénommé : « Structuration d’un service d’état civil à Butembo », ce jeudi 18 avril 2024.

Le lancement officiel a eu lieu à l’Ecole primaire (EP) Masikilizano, en présence des autorités urbaines.

Dans son mot, le maire de Butembo qui exécute le projet, a souligné que l’objectif principal est d’améliorer le taux d’enregistrement des enfants qui n’ont pas d’actes de naissance dans le délai légal.

A part l’école primaire Masikilizano, l’enregistrement se fera également dans les écoles primaires Kavaghendi, Mbowa, Kitatumba, Butembo-Cité, Tsakatsaka, Mater Ecclesiae, Mgr Kahongya, Vutetse, Mulemya.

Le maire de Butembo, le Commissaire supérieur principal Mowa Baeki Telly Roger, joint aussi les écoles primaires Mgr Sikuli, Kalundu, Malo, Bulengera, Uwakere, Vutahira, Masuli, Kirindera, Edap Kaseso, Mahero, Kinyanguku, Kisuku, et Bakhita.

Se confiant à la presse, Moïse Mumbere Mbogho, superviseur de ce projet appelle les parents à venir faire inscrire leurs enfants.

« J’appelle tous les parents de la ville de Butembo à se hâter dans les écoles déjà ciblées, car l’acte de naissance est un droit pour chaque enfant. Pour l’avoir, après avoir dépassé le délai, il faut payer au niveau du Tribunal. Tandis que pour le projet ici, les parents vont avoir les actes de naissance gratuitement. C’est l’Etat qui a déjà facilité cette opération », a-t-il mobilisé.

Présente à cette activité, Euphrasie Kavugho Situka, un parent qui venait de faire inscrire ses 7 enfants qui n’avaient pas encore jusque-là d’actes de naissance, remercie les autorités locales d’avoir initié ce projet d’intérêt général.

« Nous sommes en train de remercier les autorités de la ville de Butembo, car il y a eu aujourd’hui, une ouverture solennelle de livraison des actes de naissance. C’est gratuit. J’ai été servi pour 7 enfants », s’est-elle réjouie.

Ce projet de rattrapage des enfants à l’état-civil durera 2 mois. Les exécutants n’excluent pas une possibilité d’ajouter quelques jours.

Rosette Kamukehere

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.