Rutshuru : Grogne des conducteurs des véhicules usagers du tronçon routier ISHASHA-KIWANJA

Débrayage des conducteurs des véhicules congolais et étrangers usagers du tronçon routier ISHASHA-KIWANJA depuis samedi 08 juin 2019. Ces conducteurs, pour la plupart en provenance de l’Ouganda et du Kenya, fustigent le délabrement très avancé de ce tronçon routier long de 60 kilomètres, en partie dans le groupement de Bukoma et en autre partie dans le groupement Binza, en territoire de Rutshuru.

Ces chauffeurs stationnent à ISHASHA. Les uns ont fini toutes les formalités douanières, d’autres pas encore. Mais tous attendent quand-même. Des sources sur place à ISHASHA renseignent que sur la route ISHASHA-KIWANJA, la chaussée est recouverte de nid de poule par endroit ou alors le bain de cochons rendant difficile la praticabilité de ce tronçon routier.

Selon KIBONGE MUGARUKA, un acteur de la société civile à ISHASHA, il n’y a pas un seul cantonnier sur ce tronçon Ishasha-Kiwanja. Conséquences, il n’y a pas de maintenance de celui-ci, pourtant les camionneurs déboursent de l’argent à chaque passage. Voilà qui les énerve.

Ils ont alors décidé d’observer un arrêt de travail, confie KIBONGE MUGARUKA. KAZIMOTO Benjamin, notable d’Ishasha confirme le délabrement très avancé de cette route Ishasha. Il en veut pour preuve des accidents en répétition à Ishasha. Le dernier cas en date est celui d’un camion ACTROS, transportant des marchandises, qui s’est renversé la semaine dernière à Buramba, indique KAZIMOTO Benjamin. Pour lui, ce délabrement de la route préoccupe également les habitants d’Ishasha qui risquent d’être coupés du reste du territoire de Rutshuru du fait de ces mauvais états de la route.

Selon nos sources à Ishasha, les camionneurs conditionnent la reprise de leur travail par des garanties sérieuses de maintenance de cette route.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *