Butembo : 4 vainqueurs d’Ebola témoignent d’une prise en charge de qualité dans les CTE

Les centres de traitement Ebola vont de déchargement à déchargement des malades. Encore, 4 malades ont été libérés du CTE KATWA-KIRIMAVOLO, ce mercredi 12 juin 2019. Il s’agit d’un homme et de trois femmes dont une vieille de plus de 65 ans qui ont témoigné d’une bonne prise en charge tout le temps qu’ils ont passé au Centre de traitement Ebola.

Les cérémonies de libération de ces vainqueurs de Ebola se sont déroulées sous une ambiance de louange forte à l’Eternel. Leur sortie du CTE a été saluée par les agents engagés dans la réponse à Ebola et par des curieux attirés par le retentissement du son des tambours. Prenant la parole, Docteur John KOMBE, du ministère de santé, a salué le travail abattu par tous ceux qui sont engagés dans l’éradication de Ebola.

 « Ce n’est pas une équipe seulement médicale, mais même la communauté a contribué pour que nous puissions former cette équipe là. Aujourd’hui c’est une fête pour nous parce que nous avons vaincu Ebola avec nos frères et nos sœurs qui sont ici devant nous », a salué  docteur John.

A la réception des certificats de libération, les malades ont remercié tous ceux qui ont contribué dans leur prise en charge médicale. Ils  ont également recommandé à la communauté de comprendre que la maladie à virus Ebola est une réalité et que l’on en guérit.

« Nous écoutions qu’ici à Kirimavolo on fait aux gens des piqures dans le coup et qu’ils meurent du coup. C’est du pur mensonge.  Je remercie mon Dieu, et même si j’apprends qu’il y a un malade quelque part, je vais faire de tout mon mieux pour qu’il arrive ici. Il y a des médicaments ici. Même la nourriture », a dit ce vainqueur. Cet autre ajoute « Que les gens viennent vite avant que la maladie ne s’aggrave. C’est une mauvaise maladie parce qu’elle commence dans le coup. On dirait qu’il y a un gros fardeau dans le coup… ».

Selon la communication du maire de Butembo faite lundi 10 avril 2019, la collaboration entre population et équipes engagées dans la réponse à Ebola a permis la baisse des cas de contamination en ville de Butembo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *