Beni : la société civile de Kyondo condamne le meurtre d’un civil abattu sur l’axe KYONDO-KYAVINYONGE

La société civile, noyau de Kyondo, condamne la mort de MUMBERE KAVUKE Raphaël. Cet homme a été abattu dans une attaque de la barrière de péage route à BUSWAGHA sur l’axe routier KYONDO-KYAVINYONGE dans le groupement MASIKI VAYANA en chefferie des BASHU, territoire de BENI.

Le meurtre a eu lieu la soirée de jeudi 20 juin. Cet habitant de BUSWAGHA même a essuyé des balles pendant qu’il regagnait son domicile. MUMBERE KAVUKE Raphaël, 30 ans, laisse derrière lui une veuve et deux orphelins.

Dans cette incursion d’hommes assimilés aux miliciens maï-maï, deux soldats ont été blessés par balle. Ils sont pris en charge médicale à l’hôpital général de référence de KYONDO. Le vice-président de la société civile noyau de KYONDO parle d’un acte incivique. KAMBALE BWAKYANAKAZI Joseph appelle les filles et fils égarés à revenir à la raison en quittant la brousse.

« Ce sont nos fils. Nous ne disons pas que nous les refusons. Ils sont toujours nos enfants. Mais si la vie devient de plus à plus compliquée, qu’ils viennent dans l’armée. on a besoin des militaires. Qu’ils aillent plutôt sauver notre pays », a sensibilisé BWAKYANAKAZI Joseph.

Par ailleurs, le bourgmestre de la commune de KYONDO qui partage la même limite avec le groupement MASIKI-VAYANA identifie le défunt comme assaillant ayant pris part à l’attaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *