Kasindi : les déplacés plaident pour la paix dans leur milieu d’origine

C’était à l’occasion de la journée mondiale des réfugiés célébrée ce jeudi 20 juin 2019. Au poste frontalier de Kasindi, plusieurs déplacés de guerre qui avaient fui les atrocités dans les milieux insécurisés au Nord-Kivu étaient dans la rue pour réclamer le retour de la paix à l’Est de la RDC. Avant cette manifestation, ils ont imploré le pardon du Tout-Puissant au secteur catholique LUBIRIHA en paroisse Saint Conrad de Kasindi.

L’animateur MBUSA TSAVURUME, responsable de ce secteur, a appelé les déplacés à la foi et à l’espérance.

« Le seigneur nous demande d’être des gens qui prient. Lui dire que nous endurons beaucoup de soucis. Qu’il nous aide.  Que nous puissions avoir la foi ferme qui vient de lui. Jésus lui-même avait été tenté. Lui, quand même a su surpasser toutes les tentations jusqu’à sa résurrection. Il nous demande de nous confier à lui », a-t-il prêché.  

Dans leur manifestation, les déplacés ont réclamé la paix et rien que la paix pour qu’ils retournent chez eux.

« Nous avons besoin que la paix revienne là d’où nous sommes venus et là où nous sommes, parce que nous sommes venus insécuriser aussi les autres dans leur milieu de vie avec environ 10 personnes d’ajout dans la maison d’autrui », se reproche ce déplacé.

Ces déplacés ont présenté une pièce de théâtre pour expliquer aux spectateurs le mode opératoire des bandits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *