Insécurité à Beni : un député provincial menace de boycotter la session parlementaire

L’honorable SAIDI BALIKWISHA élu provincial en territoire de Beni menace de boycotter la session parlementaire  prochaine. SAIDI BALIKWISHA promet agir ainsi  si rien n’est fait en matière de sécurisation des habitants de Beni ville et territoire qui  endurent le calvaire des massacres depuis près de 5 ans.

Cet élu de Beni territoire regrette du fait que le rôle d’un député ne soit pas perceptible dans la pratique étant donné que leurs recommandations ne sont pas prises en compte par le pouvoir en place.

« Au moment actuel, je dis et je m’assume, si le président Tshisekedi ou si son exécutif ne prend pas de mesures pouvant soulager cette population, moi personnellement, je promets de boycotter les activités de la session prochaine. Donc les plénières ainsi que d’autres activités de la session. Parce que je ne vois plus le rôle de l’élu du peuple lorsque nous formulons des recommandations qui souffrent d’inexécution, je ne vois pas vraiment la considération qu’à l’exécutif de Tshisekedi et l’exécutif de Carly aux élus du peuple. Donc, nous sommes comme si nous n’existions pas », se désole cet élu de Beni.

L’élu de la coalition LAMUKA dit se joindre à la requête des habitants de Beni qui demandent au chef de l’Etat de prendre des mesures urgentes en délocalisant l’Etat major de KINSHASA à Beni pour s’occuper de la situation sécuritaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *