Lubero : le charlatanisme des tradipraticiens, un danger pour la population

Les tradipraticiens  devront cesser de tromper leurs clients qu’ils sont capables de guérir toutes les maladies. C’est une exhortation du chef du service de Culture et Arts du territoire de Lubero.

BYAKUMBA Jonathan a profité des cérémonies de remise des brevets aux membres de l’APDI-CONGO, le dimanche 04 août pour lancer un message d’interpellation aux tradipraticiens. Il estime que le charlatanisme des fabricants des médicaments traditionnels est un danger pour la population.

« Je voulais profiter de l’occasion pour vous dire, mesdames, messieurs, ces derniers temps nous vivons des moments durs avec les épidémies qui nous attaquent. Quand l’APDI te montre quel médicament peut provenir de quel aliment ; alors toi à cause d’une certaine confiance en toi, tu vas dire : je sais traiter toutes les maladies… C’est ça la grande difficulté que nous rencontrons avec vous qui apprenez à fabriquer les médicaments traditionnels. Limitez-vous à être des tradipraticiens et non des prétendus guérisseurs », a-t-il mis en garde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *