Beni : après la mort de deux civils à Ngadi, la population exige la relève des troupes

Une incursion rebelle a été rapportée au quartier Ngadi en commune Ruwenzori le soir de dimanche 19 juillet 2020. Deux civils, toutes d’une même maison vandalisée, ont perdu la vie à côté d’un blessé. Sur place, le mariage civilo-militaire se fragilise avec les habitants qui exigent à corps et à cri la relève des troupes.  

 

Cette incursion en date vient dissiper la miette de confiance qui existait encore entre l’unité de force de la RDC et la population de Ngadi.

« On ne voit pas comment toute une année durant, il a été difficile d’opérer les changements des militaires. L’ennemi tue sans inquiétude ; nous concluons qu’ils sont complices », lance cet habitant pendant que cet autre ajoute « Qu’on nous affecte une autre unité que nous promettons de soutenir. Nous sommes désolés de constater que certains de nos militaires soient derrière cette barbarie ».

La tension était vive dans l’avant midi de ce lundi. Les jeunes ont barricadé la route Beni-Oicha, paralysant le trafic. Il a fallu l’intervention de la police pour faire le ménage.

Ira Jacob, président de la jeunesse du quartier Ngadi, a restitué sur fond d’applaudissements l’avis du commandant des troupes FARDC favorable à une relève des troupes.

« Depuis que nous avons appris la mort de ces deux personnes, le commandant nous a rassuré qu’il va se soumettre à la demande de la population. Il nous demande de collaborer avec la nouvelle unité qui sera sur place », a-t-il lancé.

Le porte-parole des opérations Sokola I a dit ne pas être disponible de réponde à nos questions, au nom de l’urgence opérationnelle ce lundi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.