Rutshuru : des commerçants soulagés par la levée de l’Etat d’urgence

L’état d’urgence sanitaire est partiellement levé en RDC depuis le 21 juillet 2020. Les bars, restaurants et cafés ont rouvert leurs portes. Si la reprise des activités est encore progressive, l’on note cependant un soulagement et un espoir dans le chef des commerçants qui  avaient passé près de quatre mois sans activités dans différentes localités du territoire de Rutshuru.

Cette levée de l’Etat d’urgence est saluée par tous. Elle permet une reprise normale des activités. Une responsable d’un hôtel à Kiwinja mentionne que tout se passe dans le respect des règles d’hygiène.

« Nous respectons les normes. Nous installons les clients à un mètre. Nous avons des lave mains dans la parcelle. En tout cas les clients viennent comme d’habitude. Ils prennent leur boisson préférée et s’en vont. Chacun se sent libre », témoigne Madame Sitwaminya Yaya, responsable de l’hôtel Point des sages de Kiwanja où les clients très habituels sont très contents de revenir étancher leur soif.

Non loin de cet hôtel se trouve la cafétéria Umoja Service. Monsieur Mumbere Gédéon, tenancier de ce cafeteria affirme que les clients se font encore attendre, même s’il espère qu’ils pourront arriver nombreux d’un moment à un autre.

« Nous espérons que les activités  pourront bien reprendre comme dans le passé. Les clients ne viennent plus comme avant. Il n’y a que deux jours qu’on a ouvert… j’espère que les clients ne viennent pas encore à cause d’une faible circulation de la monnaie », a lancé ce jeune qui reconnait que plusieurs ONG n’ont pas fonctionné normalement pendant l’Etat d’urgence.

En attendant, monsieur Mumbere Gédéon appelle les gouvernements des pays à la réouverture rapide des frontières avec les voisins, qui selon lui pourrait permettre une circulation de la monnaie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *