RDC : dix ans après la publication du rapport Mapping ; aucune suite favorable (Désolation de l’organisation COLIBRI)

Dix ans après la publication du rapport Mapping, rien ne bouge en RDC sur le sort des acteurs des violations graves des droits humains entre 1993 et 2003. Le regret a été exprimé par les membres de l’organisation COLIBRI RDC, une association sans but lucratif dont le siège social se trouve à Butembo.

Au cours d’un entretien avec la presse locale ce jeudi 1er octobre, les membres de COLIBRI RDC ont démontré que le rapport Mapping concerne aussi les habitants de la région Beni-Lubero. Le coordonateur de cette ASBL a indiqué que les atrocités perpétrées contre la population de Beni-Lubero sont multiples.

Kasereka Ndekeninge Richard a cité par exemple les massacres de 18 membres de l’AS Nyuki qui se rendaient à Goma le 19 octobre 1996, les massacres de Kikere par les militaires UPDF et l’attaque contre la population de Maboya et Loya le 1er novembre 2000.

« Le rapport avance le nombre de plus ou moins 300 victimes qui auraient été, certaines, tuées par balles, d’autres acheminées au camp militaire de Kikyo où elles ont été fusillées, écrasées par une jeep ou enterrées vivantes… », a-t-il mentionné.

Parlant du blocage dans la mise en œuvre des recommandations des auteurs du rapport Mapping, le coordonateur de COLIBRI RDC fustige la mauvaise volonté des acteurs politiques de la RDC. Il regrette que depuis la publication de ce rapport, certaines victimes sont en train de mourir avant qu’elles ne soient remises dans leurs droits. Un autre aspect plus écœurant les membres de COLIBRI RDC est de voir certains acteurs présumés cités dans le rapport Mapping occuper des postes stratégiques dans le gouvernement congolais.

Notons que l’ASBL COLIBRI RDC est une organisation des personnes animées d’une volonté de défendre les droits humains, dénoncer les violations des droits de l’homme et d’accompagner les victimes de violations des droits humains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.