RDC : le bureau d’âge installé à l’Assemblée nationale sur fonds des tensions

Le bureau d’âge a été présenté et installé le soir de ce mardi 8 décembre 2020 à l’assemblée nationale de la RDC. Le président du bureau intérimaire est désormais l’honorable Mboso Nkodia, 78 ans. Il sera aidé par les deux députés âgés de 27 ans chacun, les honorables Aminata Namansiye, élue de Bambesa au Haut-Uélé et Gaël Bussa, élu de Budjala au Sud-Ubangi.

La plénière ayant mis en place ce bureau a commencé vers 18 heures 45 pour se terminer à 19 heures 5 de ce mardi 8 décembre 2020. Sur 500 députés, 279 élus étaient présents.  Le bureau d’âge installé à l’Assemblée nationale ce mardi a fixé le rendez-vous de l’examen des pétitions contre le bureau de Jeanine Mabunda pour le jeudi 22 décembre.

Le bureau d’âge va travailler avec cinq experts du groupe des pétitionnaires et cinq autres du camp des non pétitionnaires pour déterminer la procédure à suivre, a annoncé l’honorable Mboso Nkodia. Et de poursuivre « Les membres du bureau Mabunda ont le droit de préparer leur défense. Nous devons faire preuve de respect, d’amour, de dignité et de décence ».

Présent à cette séance plénière, l’honorable Lusenge Bonane Jerome élu de Lubero, a salué l’étape franchie ce jour. Au micro de la RTNC, il a déclaré qu’il s’agit là d’une avancée vers la mise à l’écart des personnes qui ont toujours relativisé la question des massacres de Beni.

« Nos bases ne comprennent pas comment nous les représentons alors qu’elles sont tuées chaque jour… Nous tendons vers mettre fin à l’impunité au pays », a-t-il lancé.

L’honorable Jeanine Mabunda qui avait annoncé une autre plénière à 10 heures n’a pas pu réunir les députés. Elle a finalement quitté l’hémicycle dans un contexte tendu. Les pro et anti-pétitions se sont battus à l’intérieur du Palais du peuple obligeant la Police à intervenir.

Quelques heures plus tôt, l’honorable Présidente Jeanine Mabunda est arrivée au siège du Parlement avant de le quitter ce même mardi 08 décembre 2020. Elle n’a pas donc tenu la plénière qu’elle avait convoquée. La plénière était annoncée par Jean Nguvulu, secrétaire général de l’Assemblée nationale. Alors qu’il avait appelé les députés au Palais du peuple pour une plénière censé installé le bureau d’âge, Jean Nguvulu, a été suspendu par Yollande Ebongo Bosongo, Ministre de la fonction publique.  La tension a été encore vive ce mardi au Palais du peuple. Là, une véritable guerre de tranchées a éclaté entre pro et anti-pétionnaires. Des blessés ont été signalés.

Patient Akilimali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.