Rutshuru : une agression  des bandits armés débouche sur la mort d’une femme à Biruma

Une agression des porteurs d’armes qui a vécu dimanche 07 mars 2021 a fait un mort à Biruma, dans le groupement Kisigari, en territoire de Rutshuru. Une femme a succombé aux petites heures de ce lundi à l’hôpital de Rutshuru où elle avait été conduite après avoir été blessée par balle par ces bandits armés. Le chef de groupement Kisigari mentionne qu’après leur forfait, les malfrats se sont volatilisés dans la nature sans rien prendre ni déclarer.

Vers 20 heures de dimanche 07 mars comme chaque jour, la victime Sifa Hangi, près de 40 ans, vendait de la bière dans un petit bistrot qu’elle tenait à Biruma centre. Selon Innocent  Bwenge, un acteur de la Société civile à Biruma, des inconnus armés se sont introduits dans ce lieu de vente de bière. Ils lui ont tiré dessus dans les membres inférieurs et dans l’abdomen.

La femme a été dépêchée dans une structure de santé de la place. Elle a ensuite été transférée à l’Hôpital de Référence de Rutshuru. Et tard la nuit, vers une heure de lundi,  Sifa Hangi a succombé à ses blessures.

Le chef de groupement Kisigari confirme la nouvelle de la mort de cette femme. Selon Justin Komayombi, ces bandits étaient au nombre de trois mais on ignore leur identité. Après leur forfait, ils se sont volatilisés dans la nature sans rien prendre ni déclarer. Ce chef de groupement Kisigari indique que des enquêtes sont ouvertes pour tenter d’identifier les auteurs de ce meurtre.

Faustin Tawite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.