Rutshuru : un présumé kidnappeur brûlé vif à Katale

Un cas de justice populaire a été enregistré ce mercredi 10 mars à Katale, dans le groupement Kisigari (Nord-Kivu). Un homme y a été brûlé vif. Il lui était reproché l’enlèvement suivi du meurtre d’une fille de 9 ans.

La petite fille Rosine Kamahari était en train de paître des chèvres non loin de l’aérodrome de Katale. Le soir, des chèvres sont retournées à la maison sans la bergère. Ses proches se sont activés à la rechercher depuis mardi.

Ce mercredi matin, le corps de la fille a été retrouvé non loin de l’endroit où elle était en train de paître les chèvres. « Il semble que la victime a été tuée avant d’être battue à mort », indique la société civile de Katale.

Le présumé auteur a été tué par la population. Il a été aperçu dans une carrière de pierres avant de subir ce sort. Les services de l’ordre déplorent que des policiers soient arrivés sur le lieu de la justice populaire pendant que le corps de l’homme venait d’être brûlé par la population en colère.

Faustin Tawite

1 thought on “Rutshuru : un présumé kidnappeur brûlé vif à Katale

  1. Cet article me laisse sur ma soif! Comment a-t-on su que c’est cet homme qui aurait tué la jeune fille? Quels ont été des indices qui ont amené la foule à le culpabiliser?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *