A Butembo, le mouvement Anti-Gang fustige l’exploitation des enfants par les opérateurs économiques dans l’Ituri

Le mouvement citoyen Anti-Gang de Butembo dénonce avec énergie la pratique de certains opérateurs économiques qui font travailler les jeunes presque gratuitement dans leurs entreprises en Ituri. Les jeunes de ce mouvement se sont exprimés à ce sujet à travers un communiqué de presse rendu public lundi 15 mars 2021.

Le mouvement Anti-Gang s’est ainsi exprimé après avoir recueilli plusieurs témoignes et plaintes de certains jeunes qui ont travaillé dans des boutiques en Ituri. « La plupart sont ceux, au lieu d’être payés par leurs patrons, ils ont été taxés de voleurs », dénonce cette structure.

Selon le mouvement Anti-Gang, c’est une façon pour les opérateurs de mauvaise volonté d’anéantir les efforts des jeunes travailleurs.

Le dernier cas en date enregistré par le mouvement citoyen Anti-Gang est celui d’un certain Mumbere Muyisa Sharly, qui reste incarcéré en prison de Kakwangura depuis trois mois, après avoir beaucoup travaillé pendant plusieurs années pour un opérateur économique de Butembo.

Le mouvement Anti Gang trouve que cette façon de faire ne permet pas une bonne cohésion dans la communauté. Pour éviter de tels désagréments, le mouvement Anti-Gang encourage la signature d’un contrat entre l’employeur et l’employé en présence des parents.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *