RDC : « Le Président n’a pas oublié sa promesse de venir s’installer au Nord-Kivu » (Organisation Afia Mama)

Le Président de la République Démocratique du Congo n’a pas oublié sa promesse de venir s’installer dans la Province du Nord-Kivu pour suivre de près la situation sécuritaire. La précision a été donnée, jeudi 18 mars dernier, par la Directrice Exécutive de l’Organisation Afia Mama. Madame Anny Modi a profité de cette occasion pour passer le transmettre le message du Président de la RDC qui appelle à la cohésion sociale.

Anny Modi, directrice de cette organisation féminine que le Président de la République consulte pour s’imprégner des difficultés auxquelles les femmes du pays font face, a réitéré cette promesse samedi alors qu’elle était de passage à Butembo pour le suivi des activités mises en œuvre par le Collectif des Femmes Journalistes, CFJ. Elle explique que le Président de la République attend seulement avoir un Ministre de la Défense pour venir s’installer en province et suivre de près les évènements.

« Au 08 mars dernier, nous étions en notre dernière séance de travail. J’ai annoncé notre mission dans la région. Son message est que la population ne se sente pas délaissée, qu’elle continue de travailler. Cette promesse qu’il a donnée de venir s’installer à l’Est, il ne l’a pas oubliée. Dès qu’il a un ministre de défense, il va venir s’installer pour s’investir en fond pour que la paix revienne », a-t-elle rassuré.

La cheffe de file des femmes consultées par le Président de la République en a profité pour transmettre le message du Président aux femmes de Butembo et du Nord-Kivu. « Le Président de la République appelle toute la population du Nord-Kivu en particulier et celle du pays en général à la cohésion sociale. Il voudrait qu’on aille dans le sens de la cohésion sociale plutôt que de la confrontation, car la confrontation continue à faire couler beaucoup de sang au pays », explique Anny Modi.

Au cours de la campagne électorale à 2018, le président de la RDC a souligné la nécessité d’installer son quartier Général à Béni et Goma une fois élu, jusqu’au retour définitif de la paix dans cette partie du pays. Le 09 octobre 2020 alors président de la République, Félix Tshisekedi a réitéré la même nécessité qui tarde à se transformer en évidence.

Katson Maliro, service de Communication CFJ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *