RDC : « L’abbé Malumalu a mis en œuvre sa vision politique sans en rester à quelques slogans » (Mgr Sikuli)

L’Université Catholique du Graben (UCG) a vibré ce mercredi 29 juin 2021 autour d’une journée scientifique en mémoire de feu Professeur Abbé Apollinaire Malumalu Muholongu. Ce dernier est mort le 30 juin 2016 à Dallas aux USA de suite d’une tumeur de cerveau. Dans son mot ce jeudi, l’Evêque de Butembo-Beni salue la mémoire d’un pasteur qui a tenté de mettre en œuvre sa vision sans en rester à quelques slogans.

Cinq ans après sa naissance au ciel, l’UCG a passé en revue les mérites de l’ancien président de la CENI au cours de la journée scientifique. Cette activité a eu pour cadre la salle de la paix du CEFADES. C’est l’Evêque de Butembo-Beni qui a lancé cette série d’activités  dans la Salle de la Paix du CEFADES.

Dans son mot, Mgr Sikuli Paluku Melchisédech  a invité l’assistance à  prendre feu Abbé Malumalu comme modèle d’un engagement politique dans la probité et respect de la foi catholique. A la lumière du Saint Père François, Mgr l’Evêque a tenu à rappeler que  la politique est le plus grand des  actes de charité. « Faire de la politique, c’est porter son peuple », a-t-il commenté.

« Par son engagement politique, l’Abbé Malumalu s’est impliqué  dans la formation de la jeunesse », a rappelé Mgr Sikuli Paluku Melchisédech. Le pasteur de l’Eglise de Butembo-Beni a  recommandé à tout un chacun de mettre en exergue l’Abbé Malumalu  comme un modèle à imiter.

« C’est extrêmement important pour un politique d’avoir cette profondeur de réflexion qui ouvre des chemins d’avenir. C’est ensuite quelqu’un qui a tenté de mettre en œuvre sa vision sans en rester à quelques slogans comme c’est parfois le cas chez certains chrétiens qui veulent s’engager en politique. Il a réfléchi en la manière effective de mettre en œuvre ce que sa vision lui suggérait. Il y avait chez lui une véritable unité de vie, une vie qui témoigne d’une grande simplicité », a-t-il rappelé.

Cette conférence a pour thème général ‘‘Sur les traces de l’abbé Malumalu, actualité et prospectives.’’ Pour ce faire, 4 exposés ont été développés. Le professeur ordinaire Mahindo Sahani Walere a exposé sur le sujet : « Malumalu dans la dynamique de la stabilisation de la cartographie électorale en RDC ». Bien plus, le professeur associé Kababala Vutsopire Rémy a exposé sur les reformes envisageables à la CENI. Aussi, madame Olivia Esiso a scruté le rôle de la MONUSCO dans la protection des civils au Grand-Nord-Kivu. Enfin, monsieur Jules Villa a commenté les éléments de la politique française à la lumière du mouvement des gilets jaunes de 2018 à 2020.

Avec La Voix de l’UCG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *