Butembo : Le centré de santé neuropsychiatrique Ngendilama totalise 7 ans d’existence

Le centré de santé neuropsychiatrique Ngendilama a soufflé, ce mardi 06 avril 2021, sur sa septième bougie depuis son existence en ville de Butembo dans la Province du Nord-Kivu. A cette occasion, une messe d’action de grâce a été dite par le Père assomptionniste et psychologue clinicien Kambale Kamavu Remacle. Cette structure sanitaire se félicite d’avoir déjà soigné plus de 1.500 patients. 

A la fin de l’eucharistie, le Père Kambale Kamavu Remacle accordé à la presse une interview. Le serviteur de l’Eglise a noté qu’à part les chocs de la vie et la prise abusive de la boisson fortement alcoolisée et des stupéfiants, des maladies mentales ont pour origine des aspects spirituels.

« Il y a ceux-là qui partent dans le deuxième monde. Là-bas, ils n’honorent pas les pactes et il y a des répercutions qui portent atteinte à leur santé mentale », s’est-il désolé.

Ce missionnaire assomptionniste conseille à la jeunesse de Butembo de se méfier de la prise des boissons mal fermentées. Le père Kambale Kamavu Remacle fait constater que Butembo est devenu la deuxième ville au Nord-Kivu en termes de consommation d’alcool après Goma qui « écoule plus de 50.000 caisses de la bière par mois ».

« Le centre de santé Ngendilama fonctionne désormais dans sa propre parcelle sise en cellule de l’hôpital au quartier Kambali de la commune Vulamba », se félicite Roger Matangazo, psychologue clinicien du centre de santé Ngendilama.

Durant ses sept ans d’existence, cette structure sanitaire a déjà soigné plus de 1.500 patients. La plupart étaient victimes de la prise de l’alcool et des complications liées à la consommation de la drogue.

Léonce Muliwavyo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *